Company Logo

Rassemblement Maamiikwendan

Souvenir des pensionnats indiens et des cimetières en tant que lieux de conscience autochtones.

Rassemblement historique de survivantes et survivants et de représentants des communautés autochtones, inauguration de la Conférence de la Fiducie nationale du Canada.

16 octobre 2019

Maamiikwendan : Souvenir des pensionnats indiens et des cimetières en tant que lieux de conscience autochtones a lieu les 16 et 17 octobre 2019 à l’hôtel Fairmont Winnipeg en partenariat avec le gouvernement du Canada, le Musée national des pensionnats indiens du Canada, le Centre national pour la vérité et la réconciliation et la Fiducie nationale du Canada.

Rassemblement historique de survivantes et survivants et de représentants communautaires autochtones de plus de 24 sites de pensionnats et lieux de sépulture de toutes les régions canadiennes, l’événement inaugure la Conférence de la Fiducie nationale du Canada intitulée Le patrimoine, terrain fertile : porteur d’authenticité et catalyseur de changement* (PDF)

Ce rassemblement portera sur les travaux menés par les communautés autochtones pour commémorer les sites des pensionnats indiens, les lieux de sépulture et autres monuments commémoratifs afin que le Canada n’oublie jamais. Il marquera l’ouverture du dialogue sur la réappropriation des lieux par les communautés autochtones et sur leurs perspectives en matière de participation au patrimoine, y compris la commémoration et le souvenir des sites des pensionnats indiens et des lieux de sépulture.

People speaking on stage at Maamiikwendan Gathering event
People speaking on stage at Maamiikwendan Gathering event
People in audience at Maamiikwendan Gathering event
People speaking on stage at Maamiikwendan Gathering event
People speaking on stage at Maamiikwendan Gathering event

Il ne reste aujourd’hui que 16 bâtiments encore debout (ou partiellement debout) des 164 pensionnats qui ont existé un jour. De nombreuses communautés travaillent avec diligence pour entretenir, réparer et sauver les pensionnats de la destruction ou marquer l’endroit où ils se trouvaient autrefois, ainsi que des plans pour des musées, des centres de guérison des communautés, des lieux de rassemblement et de culture.

La préservation des bâtiments ou des sites des pensionnats a pour objet d’éduquer, de guérir, de se souvenir des actes terribles qui y ont été commis et de créer un legs pour des générations de familles. Nous avons la tâche collective d’intégrer l’histoire autochtone, les valeurs patrimoniales et les pratiques de la mémoire qui sont les nôtres au patrimoine et à l’histoire du Canada, conformément à l’appel à l’action no 79 de la Commission de vérité et réconciliation du Canada.

En sachant ce que font les peuples autochtones pour restaurer et commémorer les pensionnats et les lieux de sépulture, les travailleurs non autochtones du patrimoine, les chercheurs, les représentants des gouvernements et les étudiants peuvent collaborer avec nous pour appuyer ces initiatives.

Les communautés doivent diriger ces initiatives et il doit y avoir des expressions culturelles et des formes de commémoration propres aux Autochtones. Il faut comprendre que les survivantes et survivants et les communautés ont été ceux qui ont souffert de ces crimes et qu’ils doivent, par conséquent, avoir le dernier mot sur la façon dont ils veulent commémorer, garder en mémoire et éduquer le pays.

Pour plus de renseignements sur le Rassemblement Maamiikwendan, cliquez ici.

S’abonner à l’infolettre

Abonnez-vous dès aujourd’hui pour recevoir de l’information et des nouvelles du CNVR.

Le nom spirituel du CNVR, Bezhig miigwan, signifie « une plume ».

Bezhig miigwan nous invite à considérer chaque survivant qui se présente au CNVR comme une plume d’aigle, et à lui montrer le même respect et la même attention que s’il était une plume d’aigle. Ce nom signifie également que nous sommes tous ensemble – nous sommes unis et connectés, et il est vital de travailler ensemble pour parvenir à la réconciliation.