Company Logo

Logo du CNVR


Le logo

La flamme qui brûle au centre du logo du Centre national pour la vérité et la réconciliation (CNVR) symbolise les sept feux représentant les Sept enseignements sacrés : le respect, l’honnêteté, le courage, l’amour, l’humilité, la sagesse et la vérité. Le feu incarne notre responsabilité collective de veiller à ce que les feux de la réconciliation allumés dans tout le pays continuent de briller.

En regardant la flamme, on aperçoit deux oiseaux. Ces oiseaux évoquent nos esprits libérés par le dévoilement de la vérité. Ces deux oiseaux illustrent aussi une partie des relations nécessaires au processus de guérison et de réconciliation : les relations entre les survivants et les survivants intergénérationnels, entre les personnes autochtones et non autochtones et entre les parents et les enfants.

La troisième et plus petite flamme du feu incarne tous les enfants à naître, des enfants envers lesquels nous avons une responsabilité collective dans les efforts que nous faisons pour léguer un monde meilleur. 

Le cercle entourant la flamme symbolise notre devoir de protéger cette flamme, alors que les brèches dans le cercle, indiquant l’est, l’ouest, le nord et le sud, invitent tout le monde à parcourir le chemin de la réconciliation.

Utilisation du logo du CNVR

Pour demander la permission d’utiliser notre logo, veuillez remplir le formulaire de demande d’utilisation du logo.

Pour obtenir plus d’information sur l’utilisation de notre logo ou pour présenter un formulaire de demande, veuillez communiquer avec :

Lee-Anne Van Buekenhout

Lee-Anne.VanBuekenhout@umanitoba.ca

Téléphone :+1 204 230-1761

S’abonner à l’infolettre

Abonnez-vous dès aujourd’hui pour recevoir de l’information et des nouvelles du CNVR.

Le nom spirituel du CNVR, Bezhig miigwan, signifie « une plume ».

Bezhig miigwan nous invite à considérer chaque survivant qui se présente au CNVR comme une plume d’aigle, et à lui montrer le même respect et la même attention que s’il était une plume d’aigle. Ce nom signifie également que nous sommes tous ensemble – nous sommes unis et connectés, et il est vital de travailler ensemble pour parvenir à la réconciliation.