Company Logo

À propos

Le Centre national pour la vérité et la réconciliation (CNVR) est un lieu d’apprentissage et de dialogue où sont honorées et conservées en sécurité pour les générations futures les vérités des survivantes et des survivants des pensionnats indiens, des familles et des communautés.

Le CNVR sensibilise les Canadiennes et les Canadiens sur les profondes injustices infligées aux Premières Nations, aux Inuits et à la Nation métisse lors du retrait forcé des enfants de leur famille pour les placer dans les pensionnats indiens, ainsi que sur les mauvais traitements généralisés subis dans ces pensionnats.

Nous préservons la mémoire de ces violations des droits de la personne et encourageons la poursuite de la recherche et des apprentissages sur les séquelles des pensionnats indiens. Notre but consiste à honorer les survivantes et les survivants et à favoriser la réconciliation et la guérison en nous appuyant sur la divulgation de la vérité.

Le CNVR a reçu le nom spirituel bezhig miigwan qui, en anishinaabemowin, la langue du peuple anishinaabe, signifie « une plume ». Ce nom rappelle que chaque survivante et survivant mérite le même respect et la même attention que la plume d’un aigle. Ce nom nous indique aussi que nous jouons un rôle vital dans le travail de réconciliation.

Le CNVR se trouve sur les terres d’origine des Anishinaabe, des Cris, des Oji-Cris, des Dakota et des Dénés et le berceau de la Nation métisse.

À propos du CNVR

Le CNVR continue le travail amorcé par la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR).

La CVR a été établie dans le cadre d’une entente juridique, soit la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens, conclue entre des survivantes et des survivants, le gouvernement du Canada, l’Assemblée des Premières Nations, des représentants des Inuits et des autorités ecclésiastiques qui ont dirigé les pensionnats indiens. Dans le cadre de cette entente, la CVR a reçu le mandat d’informer toutes les Canadiennes et tous les Canadiens concernant le système des pensionnats et les séquelles qu’il a laissées.

Le CNVR a été fondé à la suite d’une entente entre la CVR et l’Université du Manitoba, peu après la conclusion du mandat de la CVR. Les déclarations des survivantes et des survivants, les documents et les autres ressources recueillis par la CVR sont maintenant au cœur du CNVR. Cinq des appels à l’action de la CVR (appels à l’action nos 65, 71, 72, 77 et 78) font référence au CNVR et à son rôle de gardien de ces vérités.

Nous avons la responsabilité de partager ces vérités d’une manière respectueuse et de travailler avec des éducatrices, des éducateurs, des chercheuses, des chercheurs, des communautés, des décisionnaires autochtones et non autochtones, ainsi qu’avec la population générale pour soutenir le travail continu pour la vérité, la réconciliation et la guérison, au Canada et au-delà de nos frontières.

Ce que nous faisons

Le CNVR archive de façon permanente et sûre la totalité des déclarations, des documents et des autres ressources recueillis par la CVR. Nous travaillons aussi avec notre réseau de partenaires et des personnes qui nous offrent leur soutien pour continuer d’enrichir cette collection et promouvoir la recherche et les apprentissages continus.

En intégrant les perspectives, les valeurs, les lois et les protocoles autochtones, nous créons quelque chose de nouveau. Nous travaillons à une décolonisation des archives basée sur des principes de respect, d’honnêteté, de sagesse, de courage, d’humilité, d’amour et de vérité.

Logo du CNVR

Information sur la création du logo du CNVR et sur le message indéfectible de vérité et de réconciliation véhiculé dans tout le Canada.

Notre mandat

Le mandat du CNVR vise à préserver à jamais la mémoire du système des pensionnats du Canada et des séquelles infligées.

Université du Manitoba

L’Université du Manitoba est fière d’accueillir le Centre national pour la vérité et la réconciliation.

Nos partenaires 

Vous pouvez faire partie de notre vaste réseau de partenaires de la réconciliation. Nos partenaires sont présents dans des universités, collèges, musées et autres organisations de toutes les régions du pays.

COVID-19

Nous continuons de remplir notre mandat tout en prenant des précautions supplémentaires pour préserver la sécurité de notre communauté et de notre personnel.

Gouvernance du CNVR

Apprenez-en plus sur notre Cercle de gouvernance et notre Cercle des survivants et consultez nos rapports de gouvernance, y compris les rapports annuels, les procès-verbaux, etc.

À propos de nous

Faites la connaissance des membres de l’équipe du CNVR. Nous vous présentons notre personnel et les membres des structures qui nous orientent, soit le Cercle de gouvernance et le Cercle des survivants.

Prenez connaissance des messages des membres de notre direction. Vous trouverez des messages du directeur, du président et des commissaires du CNVR.

Histoire de la CVR 

La Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR) a été établie dans le cadre d’une entente juridique entre les survivantes et les survivants des pensionnats indiens, l’Assemblée des Premières Nations, des représentants des Inuits et les responsables de la création et de la direction des écoles, soit le gouvernement fédéral et les autorités ecclésiastiques.

S’abonner à l’infolettre

Abonnez-vous dès aujourd’hui pour recevoir de l’information et des nouvelles du CNVR.

Le nom spirituel du CNVR, Bezhig miigwan, signifie « une plume ».

Bezhig miigwan nous invite à considérer chaque survivant qui se présente au CNVR comme une plume d’aigle, et à lui montrer le même respect et la même attention que s’il était une plume d’aigle. Ce nom signifie également que nous sommes tous ensemble – nous sommes unis et connectés, et il est vital de travailler ensemble pour parvenir à la réconciliation.