Company Logo

Consultez vos documents

Le Centre national pour la vérité et la réconciliation (CNVR) a été créé pour préserver la mémoire et le legs du système des pensionnats indiens au Canada pour l’éternité et tout le pays.

Notre service le plus important est celui de fournir aux survivantes, aux survivants et à leurs familles un dossier de leur propre histoire, un ensemble sacré que le CNVR protégera et préservera à jamais au profit de toute la population canadienne. Ces archives sont le cœur spirituel du CNVR.

Archives

Accès au cœur spirituel du CNVR : la base de données d’archives AtoM est une collection riche, dynamique et vaste de documents, d’histoires orales, de photographies et d’autres enregistrements importants recueillis par la CVR et plus.

Carte interactive

Utilisez notre carte interactive pour chercher des documents des archives publiques en fonction de pensionnats, d’événements ou d’audiences précis.

Demander un document

Survivantes, survivants et survivants intergénérationnels : pour demander vos documents ou ceux de membres de votre famille, vous pouvez communiquer directement avec le CNVR.

Soutien des survivantes et des survivants

Accéder à des documents et les consulter dans les archives du CNVR peuvent s’avérer une expérience traumatisante pour les survivantes et survivants et leurs familles. Si, à tout moment, vous ressentez le besoin de parler à quelqu’un, une ligne téléphonique nationale est à votre disposition 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

Ligne d’écoute téléphonique concernant les pensionnats indiens : 1 866 925-4419

Voir des renseignements additionnels sur le soutien en santé

S’abonner à l’infolettre

Abonnez-vous dès aujourd’hui pour recevoir de l’information et des nouvelles du CNVR.

Le nom spirituel du CNVR, Bezhig miigwan, signifie « une plume ».

Bezhig miigwan nous invite à considérer chaque survivant qui se présente au CNVR comme une plume d’aigle, et à lui montrer le même respect et la même attention que s’il était une plume d’aigle. Ce nom signifie également que nous sommes tous ensemble – nous sommes unis et connectés, et il est vital de travailler ensemble pour parvenir à la réconciliation.