Company Logo

Processus de sélection du volet projets

Régions :

Afin d’assurer une représentation égale dans tout le Canada, le pays a été divisé en six régions principales :

  • Côte Ouest (Colombie-Britannique, Yukon);
  • Centre Ouest (Alberta, Saskatchewan);
  • Nord (Territoires du Nord-Ouest, Nunavut);
  • Centre (Manitoba, Ontario);
  • Francophonie (Nouveau-Brunswick, Québec, autres, si applicable);
  • Côte atlantique (Terre-Neuve, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard, Nouveau-Brunswick).
Régions.

Processus de sélection :

Un comité de sélection, composé de membres de toutes les régions canadiennes, y compris les bailleurs de fonds du programme, examinera les propositions de projet et soumettra ses recommandations sur les projets à reconnaître. Jusqu’à douze projets du volet arts et compositions et jusqu’à 15 projets du volet projets seront sélectionnés.

Critères de sélection :

Les aspects suivants de la représentation seront pris en compte dans la sélection des projets : premières années, années intermédiaires, dernières années, genre et diversité culturelle.

Une forte préférence sera accordée aux projets qui auront été créés en consultation ou dans le contexte d’une interaction avec des aîné(e)s, des gardien(ne)s du savoir, des mentors autochtones ou des survivant(e)s des pensionnats autochtones.

Les critères suivants seront également pris en compte :

  • Le projet incarne-t-il le thème d’Imaginez le Canada et tient-il compte de notre avenir du point de vue de la réconciliation?
  • Le projet montre-t-il une compréhension de la réconciliation et son message est-il clair et précis?
  • Le projet est-il réfléchi, respectueux et créatif?
  • Les réponses dans le formulaire de proposition sont-elles pleinement développées, exemptes de fautes d’orthographe (s’il y a lieu) et achevées?
  • Comment le projet aborde-t-il la question de la réconciliation à l’école ou dans la collectivité?
  • Le projet a-t-il tenu compte de l’école ou de la collectivité dans son ensemble ou celles-ci y participent-elles?
  • Le projet semble-t-il réalisable avant la fin de l’année?
  • Le projet a-t-il suffisamment indiqué l’aide dont il aura besoin pour se réaliser?
  • De quels types de ressources le projet a-t-il besoin? Ses besoins vont-ils au-delà de ce que la microsubvention peut assurer?

Projets choisis :

Jusqu’à quinze projets du volet projets (deux dans chaque région et trois projets additionnels de l’ensemble du Canada) seront choisis pour recevoir une microsubvention et ils seront également honorés à la célébration nationale. Les projets choisis figureront dans un livre et ils seront présentés dans le cadre d’une promotion d’Imaginez le Canada dans les médias sociaux du CNVR, son site Web et la Semaine de la réconciliation en 2023.

Le(la) jeune responsable et jusqu’à deux autres représentants du projet devront présenter brièvement leurs projets à la célébration nationale. Les jeunes de ce volet devront également fournir une brève mise à jour de leurs progrès et ils rencontreront des classes du pays pour parler de la réconciliation et de leur projet.

S’abonner à l’infolettre

Abonnez-vous dès aujourd’hui pour recevoir de l’information et des nouvelles du CNVR.

Le nom spirituel du CNVR, Bezhig miigwan, signifie « une plume ».

Bezhig miigwan nous invite à considérer chaque survivant qui se présente au CNVR comme une plume d’aigle, et à lui montrer le même respect et la même attention que s’il était une plume d’aigle. Ce nom signifie également que nous sommes tous ensemble – nous sommes unis et connectés, et il est vital de travailler ensemble pour parvenir à la réconciliation.