Company Logo

Le Centre national pour la vérité et la réconciliation (CNVR) lance un nouveau site web et une base de documents d’archives

 

Le Centre national pour la vérité et la réconciliation (CNVR) annonce l’activation de son site web amélioré et de sa base de documents.

Une partie du travail inestimable du CNVR consiste à diffuser la vérité sur les pensionnats indiens et à permettre aux survivants et à leurs familles de consulter leurs dossiers. Le nouveau site web et la base de données sont faciles à consulter et mettent à la disposition des survivants, des enseignants, des chercheurs et de toute autre personne intéressée à l’histoire des pensionnats une vaste collection de ressources. Le Centre détient des millions de documents, dont beaucoup sont du domaine public, de déclarations et d’enregistrements d’événements disponibles aux fins d’analyse et de compréhension.

« Le Centre appartient à tous les survivants, les survivants intergénérationnels, les communautés autochtones et les familles de ceux et celles qui ne sont jamais revenus à la maison. Nous espérons pouvoir les aider dans leur processus de guérison en leur permettant de retrouver les documents, les déclarations et les enregistrements d’événements qui les concernent », dit Eugène Arcand, membre du Cercle des survivants du CNVR.

Le site du Centre offre désormais de multiples ressources permettant à tous les Canadiens de s’informer et de mettre au point les ressources, les programmes éducatifs et les initiatives de réconciliation qui sont nécessaires pour faire avancer ce pays dans la bonne direction. La nouvelle fonctionnalité du site est un espace où toutes les communautés peuvent annoncer des initiatives de vérité et de réconciliation et des événements qui ont lieu à la grandeur du pays dans l’espoir de nous connecter tous ensemble.

Les ressources pédagogiques disponibles sont classées par niveau scolaire, et comprennent également du matériel pour l’apprentissage des adultes. Les enseignants peuvent utiliser d’autres ressources préexistantes dans leurs cours, en anglais et en français. Le CNVR offre aussi aux enseignants, aux organisations et aux chercheurs des ateliers gratuits sur la façon d’utiliser efficacement les divers outils afin de les aider à progresser dans leur propre travail et dans leurs programmes à l’aide de documents archivés. Si vous prévoyez organiser un atelier, veuillez vous adresser à nctr@umanitoba.ca

L’application Access to Memory, qui a été retenue pour l’archivage des données, permet aux survivants et au public de consulter les archives, facilite la recherche d’écoles, de dates, de déclarations et d’autres éléments connexes, par exemple des registres de présence, des photos, des objets et des actes de réconciliation.
 
Cette plateforme web respecte des normes internationales élevées en matière d’archivage et de capacités multilingues. Le CNVR a choisi ce système parce qu’il s’agit d’une source ouverte qui nous permet de construire et de mettre au point nos propres systèmes d’élaboration de projets et de programmes adaptés à notre mandat et aux intérêts de nos communautés.
 
La nouvelle plateforme permet également au CNVR de poursuivre son travail sur la décolonisation des archives, tout intégrant des langues autochtones dans les documents. 
 
Pour organiser un atelier gratuit sur la façon de naviguer dans les archives, veuillez vous adresser à nctrRecords@umanitoba.ca.

S’abonner à l’infolettre

Abonnez-vous dès aujourd’hui pour recevoir de l’information et des nouvelles du CNVR.

“Ka-kí-kiskéyihtétan óma, namoya kinwés maka aciyowés pohko óma óta ka-hayayak wasétam askihk, ékwa ka-kakwéy miskétan kiskéyihtamowin, iyinísiwin, kistéyitowin, mina nánisitotatowin kakiya ayisiniwak, ékosi óma kakiya ka-wahkotowak.”

Cree Proverb